La couleur de l'aube

€ 20.30

Plus que 1 restant

Yanick Lahens

La couleur de l'aube


Roman

  • Prix du livre RFO 2009
  • Prix littéraire Richelieu de la Francophonie 2009
  • Prix Millepages 2008
Angélique se lève tous les matins la première, dans la petite maison des faubourgs de Port-au-Prince qu’elle partage avec sa mère, sa sœur Joyeuse, et son jeune frère Fignolé. Dans l’aube grise de février, l’inquiétude l’étreint : Fignolé n’est pas rentré et toute la nuit les tirs n’ont cessé de gronder au loin…
Angélique la sage est une fille soumise, une sœur exemplaire, une femme de trente ans en apparence résignée. Sa famille, le fils qu’elle a eu par accident, les malades de l’hôpital, constituent son unique horizon. Joyeuse, la belle, la sensuelle, n’a pas abdiqué, elle, sa liberté, sa révolte, son désir de bonheur et d’une vie meilleure, malgré la misère, la violence, les rackets et les enlèvements qui sont lot quotidien. Épaulées par leur mère, figure protectrice et pivot du foyer, à l’image de ses chères divinités vaudou, les deux femmes tentent de retrouver la trace du jeune homme.
Au fil de la journée et de leur enquête, Angélique et Joyeuse, en réalité les deux visages du même désespoir, dessinent de la ville une géographie apocalyptique. Fignolé, militant déçu du parti des Démunis, s’est perdu dans les méandres d’une impossible lutte, dans les hasards du désordre absolu.
Yanick Lahens, en dépeignant avec une remarquable économie de moyens le destin d’une famille hélas ordinaire, construit l’allégorie d’un pays où la monstruosité voudrait se faire loi. Mais son livre est poignant parce qu’à chaque page sourd la révolte et éclate la volonté de vivre.

14 x 18,2 cm • 280 pages
ISBN 978-2-84805-063-8
Paru en novembre 2008

Catégorie Livre